Le permis CE, le permis des supers poids lourds

Le permis de conduire CE ouvre le droit de conduire des ensembles de véhicules attelés, au sein desquels le véhicule tracteur appartient à la catégorie C, couplé à une remorque ou ne semi-remorque dont le PTAC (poids totale en charge) dépasse 750 kg. L’obtention de ce permis est soumise à des conditions d’âge, de catégorie de permis déjà détenu, de contrôle médical, de formation et de réussite à un examen.

Les conditions requises pour présenter le permis CE

Les conditions à remplir concernent l’âge, le permis déjà détenu, la nationalité et l’état de santé. Il faut pour se présenter à l’examen avoir au moins 21 ans, sauf si le candidat suit une formation professionnelle de conducteur. Il doit être titulaire du permis C. Si le candidat est français et a moins de 25 ans, il doit être en règle avec les obligations de recensement ; s’il est de nationalité étrangère, il doit justifier d’une résidence effective en France depuis au moins six mois et présenter un titre de séjour valide. Enfin, avant toute épreuve, le candidat doit passer un contrôle médical devant un médecin agréé par le préfet.

Les épreuves théoriques et pratiques du permis CE

Sont dispensés de l’épreuve du code les candidats qui sont titulaires d’un permis de conduire quelconque depuis moins de cinq ans ; ceux qui ont passé cette épreuve au cours des cinq années précédentes, même s’ils n’ont obtenu aucun permis par la suite. Depuis le 1er janvier 2016, il faut s’acquitter d’une redevance de 30 € pour passer le code, épreuve qu’il est par ailleurs possible de passer auprès des centres agréés de La Poste et de la société SGS en s’inscrivant directement en ligne. Pour obtenir le code, il faut trouver au moins 35 bonnes réponses sur 40.
Un examen pratique comprenant une épreuve hors circulation (HC) d’admissibilité de 60 minutes et une épreuve en circulation (CIR) de 60 minutes doit ensuite être présenté. L’épreuve hors circulation comprend : une interrogation écrite de six minutes comportant dix questions tirées au sort ; une vérification des principaux points de sécurité ; un attelage-dételage ; une interrogation orale portant sur une fiche tirée au sort parmi onze autres ; un exercice de maniabilité avec notamment une marche arrière sinueuse entre des plots à effectuer en moins de cinq minutes.
Pour être admis à cette épreuve, il faut obtenir un minimum de 24 points, n’avoir eu aucune note éliminatoire et avoir obtenu un résultat favorable à l’épreuve de maniabilité. Le candidat peut alors passer l’examen de conduite en circulation, épreuve qu’il peut présenter jusqu’à trois fois dans un délai d’un an. Le candidat va conduire pendant une heure en agglomération, sur route, autoroute ou encore voie expresse. Pour être admis, il doit obtenir un minimum de 17 points sans aucune faute éliminatoire.

La validité du permis CE

Le permis CE est valable 5 ans pour les personnes de moins de 60 ans ; 2 ans pour celles âgées de 60 à 76 ans ; un an pour les personnes plus âgées. Pour en obtenir le renouvellement, il faut en faire la demande pendant la durée de validité du permis et passer avec succès une visite médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *